Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MOOCAZ, MOOC, apprendre et produire

Publié le par Jocelyne Turpin

MOOCAZ, MOOC, apprendre et produire

Après un 1er retour d'expérience sur mes motivations, voici un article sur " comprendre, apprendre, produire..." dans un MOOC

Concrètement comment apprend t-on sur un MOOC, sur le MOOC Monter un MOOC de A à Z et comment passe t-on à la production de livrables ?

Première porte d'entrée d'un MOOC, la plateforme. A chaque MOOC sa plateforme. Le MOOCAZ est sur la plateforme FUN (France Université Numérique). Première étape donc en tant que " MOOCer ", nouveau ou aguerri, c'est l'exploration de la plateforme hébergeant le MOOC. L'ergonomie de chacune diffère, est plus ou moins pratique, intuitive. Sur ce 1er semestre 2014, j'ai plus particulièrement pratiqué UNOW (MOOC GdP et Effectuation) et FUN. Par comparaison, dans l'état actuel de FUN, je me sens plus confortable sur UNOW...mais nous n'en sommes qu'au début et des améliorations vont sans doute être réalisées chez France Université Numérique.

Pour revenir à notre MOOCer le repérage sur une plateforme demande un peu de temps et de tâtonnement. Le confort arrive avec la pratique. Cela conforte en tout cas tout l’intérêt de la semaine 0.

FUN ou autre, les grands onglets restent identiques : cours, les forums, les ressources...

Après cette découverte, nous arrivons maintenant au coeur d'un MOOC : la matière même de l'apprentissage. Pour commencer : les cours. L'accès y est relativement simple. Tout au plus pour un nouvel utilisateur, cela nécessite peut être quelques réglages (ex : pour la qualité de la vidéo) qui figure dans les informations d'accompagnement. Nous trouvons là toute la souplesse des cours en ligne que l'on pratique, quand, où et en quantité souhaitée. Dans le MOOCAZ, l'indication du temps d'une vidéo est visible lorsqu'on la met en route. Un détail pratique qui pourrait être amélioré sur la prochaine session MOOCAZ : avoir cette indication en limitant les clics (par ex à côté du titre du cours).

En parallèle des cours hebdomadaires, des ressources d'accompagnement sont disponibles. Elles sont aidantes, tant à la compréhension, qu'à l'apprentissage et la production. Une troisième ressource du MOOCAZ, également source d'information, est "les hangouts " (vidéos hebdo en direct ou accessible en différé). Et enfin, une dernière part, plus ou moins importante suivant le dosage choisi par chaque participant, est l'apprentissage par le collaboratif. Objet du prochain article, je centre donc là mon attention sur l’approche individuelle de la production du participant.

Maintenant, que le participant à pris du confort dans son environnement d'apprentissage, a appris des matériaux informatifs à sa disposition, il passe à l'étape de production...

Sur le MOOCAZ, deux types de production sont possibles, soit l'analyse de MOOC, soit la création d'un MOOC. Personnellement, je choisi de piloter la création d'un MOOC. Les livrables, ces productions à réaliser avant le minuit fatidique des jours J, sont annoncées chaque semaine. Formidable moteur d'apprentissage, produire, participe au processus d'assimilation et d'approfondissement de l’apprentissage. C'est lorsque je dois moi même réaliser une production que je ré-exploite, que je me réapproprie, toutes les informations précédemment découvertes.

Dans le MOOCAZ, la complexité des productions à réaliser progresse crescendo, une production servant la suivante. Les 5 livrables sont cohérents avec la gestion de projet d'un MOOC. Augmentant en complexité, le temps nécessaire à leur réalisation augmente également ...

La barre est donc haute en fin de MOOC, mais cela en fait également tout l'attrait. Chaque difficulté à réaliser dépassée, me permet également de mesurer ma progression. Le plaisir (moteur de l'apprentissage qui dure) de la participation au MOOCAZ, c'est donc aussi en partie, produire des travaux que mon baromètre personnel jugeait complexes...

Ainsi se termine ce retour d'expérience de "Comprendre, apprendre, produire..." dans le MOOCAZ.

Placé sous un angle de vue individuel, le prochain article aborde celui de l'apport du collaboratif...

Commenter cet article