Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié depuis Overblog

Publié le par Jocelyne Turpin

JAZZ et Formation- The Days Of Vodville de Art By Ricky Steele.com

JAZZ et Formation- The Days Of Vodville de Art By Ricky Steele.com

Dynamique du Jazz et environnement motivationnel de la formation en entreprise ?

C'est au cours d'un concert à la cave à jazz " Autour de midi et minuit " (merveilleux endroit intime du jazz à Paris, tout près du Moulin rouge. www.autourdemidi.fr ) que la circulation de la relation entre les musiciens en scène m'est apparu comme le parallèle de ce que doivent offrir nos dispositifs de formation en entreprise.

En préalable, ce concert de jazz c'est cette musique qui m'embarque, qui embarque son public, ses amateurs, néophites ou éclairés, de passage vers la Butte Montmartrre ou venus très intentionnellement.Tout comme dans la multitude des clubs de jazz j'ai choisi celui-ci, dans la multitude (voir démultiplication actuelle via les MOOCs) des dispositifs de formation proposés, il est necessaire de donner envie, de susciter la motivation à être là, de séduire ...

Et puis, pour ce qui nous interesse, il ya ce qui se passe entre les Musiciens. Philippe C. saxophoniste (jazz, classique, variétés...) me confirme que ce qui se passe sur une scène de jazz, ne se passe pas dans les autres musiques.

D'abord il y a les solos... tour à tour chaque musiciens prend le lead, devient le temps de son solo, le roi de la scène. A ce moment là c'est lui qui à la main, qui maîtrise le temps, voir ce qu'il joue, son impro. Ses compagnons de scène, le suivent, l'accompagnent, le valorisent. Ils ont l'assurance que leur tour arrive. Le leader du groupe s'efface au profit de chaque individualité.

Du coup il y a ensuite l'énergie et l'harmonie dégagée par le groupe qui correspondent parfaitement à ce qu'en dynamique de groupe on explique par " la somme des individualités crée une synergie plus importante que la simple addition de chacun ". Bref la magie de cette musique, où tour à tour chacun est roi puis redevient membre du groupe. Membre d'autant plus acteur et partie prenante qu'il a ses moments de pleines reconnaissance individuelle. Et puis la confiance se tisse dans l'action. Chaque solo, c'est la prise de risque (l'impro peut être magique...ou moins ;-) pour chacun, et du coup puisque chacun à son tour s'y "colle", c'est aussi ce qui tisse la confiance du groupe, des membres les uns envers les autres.

Le parallèle avec la formation vous apparait sans doute plus facilement maintenant ... Pour être efficients (tant pour les individus que les entreprises), nos éco-systèmes de formation (quelle que soient les modalités virtuelles ou présentielles) ont à prendre en compte l'équivalent de ces espaces d'impro en solo/ d'etre ' roi "et d'avoir un temps donné le pouvoir/ les individualités et le groupe/ le tissage de la confiance dans l'action... Les effets vous le constaterez sont une production dynamique et harmonieuse, une augmentation de la confiance individuelle et collective, la capacité à innover...

En conclusion, l'histoire du jazz et de son évolution, par ce que ça parle au sensible, justement sans doute le contraire de l'académisme archaîque qui empoisonne la formation des adultes, à de belles choses à transmettre. Alors allez écouter (et observer) les jazzmen

Autour de midi et minuit- La cave à Jazz

Autour de midi et minuit- La cave à Jazz

Autour de midi et minuit- Vue extérieure

Autour de midi et minuit- Vue extérieure

Commenter cet article